<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 66/68

Au fond des gorges coule un ruisseau dont l'eau est bleu turquoise et nous vîmes, par endroits, des personnes s'y baigner.
Peu après être sorti de là, papa tourna à gauche sur une route qui ne faisait que monter et qui est si petite que deux véhicules ne pouvaient presque pas rouler côte à côte sans qu'au moins une roue ne sorte de chaque bord.

La haut dans la montagne, nous découvrîmes un petit village très coquet avec des pancartes directionnelles en bois pour nous indiquer la route. Dans les petites ruelles, une seule voiture pouvait passer.
Nous arrivâmes, pour valider notre quête secondaire, dans un camping à la ferme dont le lieu porte le nom de "Bamboul'âne". Papa se gara sur le parking et alla s'enquérir, encore plus haut car la maison du propriétaire surplombait la vallée, des modalités pour s'installer.
Il ne trouva personne.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 65 | Page 66 | Page 67 >