<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 68/68

Nous repartîmes juste après en direction de la Méouge, car le cadre plaisait bien à tout le monde et que la température de la canicule, qui nous suivait depuis plus d'une semaine, nous permis de nous baigner dans ce court d'eau de montagne sans avoir trop froid. Quelle joie !

               

Le soir, en mangeant, nous fîmes la connaissance de Bénédicte, ces deux enfants, Samuel et Louve, son copain Nicolas, et son futur colocataire Julien et de la fille de ce dernier, Manon.

Papa lu les trois premières journées de ce récit à Nicolas et résuma le reste car il commençait à faire nuit. Au fur et à mesure de la discussion, Bénédicte appris que nous butinions de camping en camping et vint à proposer que nous passions une nuit dans son appartement qu'elle avait laissé vide tout l'été vu qu'elle et ces enfants étaient tous allé chez Nicolas.

Papa pris le temps de la réflexion pendant toute la nuit, car cela risquait de prolonger notre voyage d'une journée et il voulait demander l'avis des enfants, qui étaient déjà couchés, avant de ce décider.

Tout était si paisible. Un réfrigérateur commun ou tout le monde pouvait mettre ces affaires et surtout une grande table hexagonale ou 16 personnes pouvaient manger simultanément.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 67 | Page 68 | La suite bientôt ...