<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Jour 1/12

Le départ

1er Jour : (Samedi 01 Août 2015)

Après avoir fait l'inventaire des affaires, dont nous allions avoir besoin pour nos vacances d'une quinzaine de jours ; emprunté une tente à tata Maryvonne et un igloo (3-4 personnes), plus un réchaud, à pépé Jacky ; nous voila parti sur les routes.

Il était 9H27. Au bout de 3 kilomètres, papa s'aperçût que nous avions oublié les clefs du garage. Nous avons donc vite fait demi-tour pour revenir les chercher à la maison auprès de maman, qui ne venait pas avec nous car elle travaillait, malheureusement.

9H35, les vacances commençaient enfin.

Nous roulions en direction de l'ouest en évitant les grands axes routiers et les autoroutes. Nous prenions des petites routes sinueuses au milieu de la campagne.


Nous sommes passés au pied de la centrale électrique proche de Chinon et nous avons fait notre première halte à Saumur, au château qui domine la vallée de la Loire.

Nous ne l'avons pas visité, juste fait un tour sur les remparts.      

Premières courses, du pain, du taboulé, un crayon noir indélébile, seul papa savait ce qu'il allait faire de ça, et deux cartouches de gaz pour le petit réchaud de pépé.

Total : 7,91 Euros .

Nous avons trouvé un petit parc dans lequel nous sommes rentrés avec la voiture et nous y avons pique-niqué sur une table non loin d'un cours d'eau.

Le ventre plein, nous reprennions la route. Il faisait chaud et nous ne pouvions pas résister à l'appel des bras de morphée, sauf papa qui conduisait.
Nous avons fait une paue à Cholet, dans une grande surface. C'est là que papa décida de la première destination où nous allions passer la nuit.


Il est bien resté un quart d'heure à regarder des cartes et des guides du routard.

Encore un bout de route en nous arrivions à destination, un camping *** dénommé : "La Bretèche".  

On nous plaça tout au fond du camping, sur un endroit prévu pour les groupes de colonies de vacances. 
Nous avons eu de la chance, nous étions samedi et ils ne sont pas là le week-end.
Dès que nous avons eu la place, il a fallut installer et monter pour la première fois les toiles de tente. Sur les trois que nous avons emmenées, nous n'en avons installé que deux.
Notre premier repas dans un camping : des raviolis. Léa partit laver la vaisselle sale de ce midi. Soudain, elle cria :
- On a perdu une fourchette !


Ce qui allait le plus nous manquer, c'était une table et des chaises. Mais bon, il fallait faire avec. À quatre dans une "Ford Fiesta", sans remorque ni coffre de toit, on ne peut pas emmener tout le confort de la maison.

Il y avait une piscine municipale juste à côté du camping. Bien sûr, nous n'avons pas manqué d'aller y piquer une petite tête.

Un brin de toilette et "zou" au lit !

Si vous n'avez jamais fait de camping, dormir une nuit complète dans un duvet avec pour seul matelas un tapis de sol, c'est "hard".

Joël BRUNET

Sommaire | Jour 1 | Jour 2 >