<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 13/68

L'océan c'est salé

Tout le monde était plus heureux ce matin, nous avons tous dormi sur un lit de camp. C'est plus confortable.

Quand Léa c'est levée, elle est partie en direction des sanitaires, puis trente secondes plus tard, est revenue pour prendre des serviettes hygiéniques. On pouvait voir sur son visage, outre les cernes sous ces yeux, la déception non dissimulée de ne pas pouvoir aller se baigner pendant une semaine. Problème de femmes.
Papa a payé notre séjour ici : 60,80 Euros.  Il est revenu avec un sac vide pour les courses qu'il mis dans le coffre.

À midi, Papa et Léa avaient tout remis dans la voiture, tandis que les garçons s'amusaient dans la piscine à l'entrée du camping. Nous avons été faire des courses dans un Intermarché pour 30,15 Euros et nous sommes revenu manger sur les tables au bord de l'eau non loin du camping. 

14H24, direction plein ouest / sud-ouest. Nous ne nous sommes arrêté que quand nous avons vu l'océan. Nous étions aux Sables d'Olonne.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 12 | Page 13 | Page 14 >