<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 15/68

On nous indiqua la direction de la poste la plus proche et nous nous y dirigeâmes en laissant nos affaires en trop dans la voiture, vu qu'elle se trouvait sur le trajet.

Nous avons marché pendant dix minutes dans la direction indiquée jusqu'à un carrefour puis nous avons regardé à droite, à gauche, mais nous n'avons pas vu l'enseigne du bureau de poste.

Demi-tour. Papa commençait à avoir mal au pied gauche à cause de ces "crocs". Il décida de les enlever et continua pieds-nus. Il trouva même une pièce de 2 centimes par terre :
- Le début de la fortune, dit-il.
Le bitume était chaud grâce au soleil qui tapait depuis le début de la journée. Il était temps que nous arrivions car papa n'a pas l'habitude de marcher sans chaussures. Il avait les pieds qui commençaient à lui faire mal. Il a eu peur d'attraper des ampoules.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 14 | Page 15 | Page 16 >