<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 31/68

Vous avons monté nos deux tentes sur une petite parcelle herbeuse, juste après la barrière du camping et au pied de l'accueil. Une petite haie et un passage donnant sur les jeux et les sanitaires nous séparaient de la piscine. Il y avait tout autour de nous. Papa dirigea les opérations de montage et râla car nous n'allions pas assez vite à son gout. Il faut dire que la plage n'était pas loin et que l'impatiente d'y aller nous gagnait tous de plus en plus.

Voila, fini, les deux abris, dont les sardines se sont enfoncées aces une facilité déconcertante, les lits montés, les duvets et les couettes installés par dessus, le temps d'aller à la plage était venu.
On mit nos maillots de bain et on y alla. Sur le trajet, papa s'arrêta à LIDL pour aller voir les céréales qu'ils vendaient, avec Rémy. Ils n'ont pas mis longtemps pour ressortir les bras vide. Plus loin, on vit un Leclerc, papa et Rémy y allèrent et en revinrent non pas seulement avec une énorme boite de céréales, mais aussi avec des canettes d'Orangina.
Total : 12,84 Euros. 

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 30 | Page 31 | Page 32 >