<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 32/68

- L'océan, nous voila !

On s'est garé au plus près, il y avait plein de places libres maintenant. Vers 20H la majeure partie des personnes, qui étaient venu à la plage pour la journée ou l'après-midi, étaient reparti. D'ailleurs cela a bien fait rigoler papa qui avait vu un bouchon en sens inverse à notre direction.

Nous nous sommes tous jeté à l'eau, même Léa, qui a dût opter pour une solution différente des serviettes quand bien même cela la dérangeait énormément.
Avec la petite planche de surf entre les mains elle ne pouvait pas résister à l'envie d'aller affronter les vagues et de se laisser ramener sur le bord allongée dessus.

Nous sommes restés sur la plage jusqu'au couché du soleil.

                     

La planche en polystyrène c'est fendue en deux sur une grosse vague.
Puis, nous sommes rentré manger à la lumière d'un lampadaire.

Nous avons déjà parcouru plus de 800 kilomètres.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 31 | Page 32 | Page 33 >