<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 38/68

Peu importait, une nouvelle fois nous avions près de 300 kilomètres à parcourir. Nous quittâmes le camping vers 11H moins le quart.
Papa s'exclama qu'il fallait absolument envoyer les cartes postales, que nous avions achetées au "Puy du Fou", à toute la famille. Du coup, direction le centre-ville pour trouver le bureau de poste le plus proche. Le temps de finir de les remplir, de choisir un timbre pour chacun, de les mettre dans la bonne coite aux lettres, il était déjà 11H15.

Nous sommes passé près de Montréal, non pas au Québec mais en France.

Nous avions pris un bon petit déjeuner et la faim ne se fit pas sentir avant au moins 13H30 quand, arrivant à Carcassonne, papa commença à chercher un petit coin tranquille à l'ombre pour déjeuner. Un panneau indiquant la direction de "La Cité" guidait notre conducteur.

Quel émerveillement nous eûmes quand nous vîmes au loin les remparts et les tours de la vieille cité médiévale de Carcassonne qu'immanquablement nous allâmes visiter. Nous avons pris avec nous de quoi pique-niquer.

    

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 37 | Page 38 | Page 39 >