<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 47/68

La surprise de papa

Nous avions fait tant de kilomètres ces derniers jours qu'aujourd'hui allait être une rigolade.

Au réveil, on pouvait tout de suite voir qu'il avait plût car le auvent de l'igloo contenait l'équivalent d'un bol d'eau de pluie.  
Le soleil était revenu et il aida au séchage des tentes. En attendant que tout soit sec, papa eu le temps de sortir tout ce qui se trouvait dans le coffre et de balayer tout les brins d'herbe, le sable et autres poussières qui s'étaient déposées sur le tapis. Léa fît le ménage sur la banquette arrière et les sièges

   

Une fois tout remis dans la voiture, on repartit. Pas longtemps, car papa s'arrêta aux sanitaires et dit à tout le monde d'aller aux toilettes. Il ne voulait pas que quelqu'un vienne se plaindre, quelques kilomètres plus loin, parce-qu'il avait envie d'aller au lieu.

10H45, le vrai départ. Nous en avions pour 2H30 de trajet.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 46 | Page 47 | Page 48 >