<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 56/68

Il pensait qu'elle avait les mêmes horaires que la première et qu'elle fermerait ) 12H30. Il était 12H27, quand nous arrivâmes dans la rue. Papa vît l'enseigne sur la droite en envoya Léa y courir pour éviter qu'ils ne ferment.
Le temps de se garer et de revenir jusqu'au magasin, cela pris au moins trois minutes.
En arrivant à la porte, papa regarda les horaires et poussa un soupir de soulagement. Ils faisaient journée continue. Les garçons rentrèrent dans la boutique où Léa avait déjà trouvé l'objet désiré ; un tube de transport en plastique réglable en longueur. Il coûta 7,90 Euros. 
Nous mîmes les posters directement à l'intérieur du réceptacle afin de les protéger en remerciant les deux jolies vendeuses que papa commençait un peu à regarder avec des yeux qui pétillaient.

 

Sur la route qui nous mena jusqu'à Cannes, nous nous arrêtâmes prendre de l'essence, car nous n'avions plus grand chose dans le réservoir de la voiture, pour 42,34 Euros, dans un Intermarché à "La Roquette sur Mer". 

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 55 | Page 56 | Page 57 >