<body TEXT="#EEE8AA" LINK="#FFFFE0" VLINK="#FFFF60" ALINK="#FFFF70" bgcolor="#4169E1"> <div align="center"><span style="color: Red;">IMPORTANT : Votre navigateur ne peut malheureusement pas afficher cette page correctement.</span></div><div align="center"><span style="color: Red;">Vous ne pourrez donc pas profiter des mises en valeurs de cette pr&eacute;sentation.</span></div> <div align="right"><a href="../index.html" title="Raccourci vers la page d'acceuil.">Page d'acceuil</a>.</div> </body>
Le récit de nos vacances :

Page 8/68

Emportés par la foule qui nous emmenait vers le spectacle suivant, quelle ne fût pas notre surprise quand, à la sortie d'un virage, sous vîmes une voie romaine bordée sur la gauche par des colonnes de pierres et nous laissant entrevoir, par dessus la tête des personnes nous précédant, les arcades du stadium gallo-romain qui allait nous faire revivre les jeux du cirque tels qu'ils étaient vers 300 après Jésus-Christ.

                                                                                                             

D'un côté, les gaulois, éternels insoumis, de l'autre, les romains en toge blanche et rouge. Chacun des camps, l'un en face de l'autre de part et d'autre dans les gradins, se lançaient des des pics et des dénigrements entraînant avec eux la moitié des gens, applaudissant, levant le bras pour mettre le pouce en haut ou en bas, huant le camp adverse pour ces propos infamants. Tous ceci avant et pendant les jeux.

Joël BRUNET

Sommaire | < Page 7 | Page 8 | Page 9 >